09/06/2006

FAITES PIPI PAS LA GUERRE !

Depuis la Seconde Guerre Mondiale, les EUA ont bombardé:

 

la Chine (1945-46), la Corée et la Chine (1950-53), le Guatemala (1954), l'Indonésie (1958), Cuba (1959-1961), le Guatemala (1960), le Congo (1964), le Pérou (1965), le Laos (1961-1973), le Vietnam (1961-1973), le Cambodge (1969-1970), le Guatemala (1967-1973), Grenade (1983), le Bangladesh

(1983-1984), la Líbie (1986), le Salvador (1980), le Nicaragua (1980), l'Iran (1987), le Panama (1989), l'Irak (1990-2001), le Kuwait (1991), la Somalie (1993), la Bosnie (1994-95), le Soudan (1998), l'Afghanistan (1998), la Jugoslavija (1999) l'Irak (2003) …

la Belgique (2009)

                              

Monseigneur Darden Sinistre wallon, lui hesite entre le deuxième et le troisième degré de son pot Fréderiks... C'est vrai, il y un degré de BETISE, de IDIOTIE entre les deux. A lui tout seul, D'arden mérite la Palme d'Or du meilleur clown fédéral.

10:16 Écrit par joE | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

L'Irak a eu de la chance ll s'est fait bombarder 2 fois !

Écrit par : Nola | 09/06/2006

suis pas sure que c'est en lisant ça que mon idée sur les américains va changer ...
2009, t'es sur ?
c'est pas possible, au rythme où ça va, la belgique existera plus ...

Écrit par : pommefraise | 09/06/2006

On ne tire jamais sur les clowns Ni sur les pianistes, ni les funambules, on n'enferme plus les fous que dans des cachets, les cachots ça coute trop cher, on ne donne plus à manger qu'aux pigeons, on ne rejette plus ses prises à la mer, on n'a plus rien sans rien, on n'a plus meme la monnaie de sa pièce, y'a plus de Robespierre, plus de Couthon, y'a plus de Saint-Just, y'a plus de Saint- frusquin, y'a plus de frusques aux défilés du monde, y'a plus de noeuds papillon qu'on chasse au filet, y'a plus de ratés que des précaires, y'a plus d'auteurs que de basses besognes, y'a plus de palme d'art au festival de Connes, y'a plus de Belgique, plus d'anarchistes dont on ne parlera pas ici mais vous voyez ce que je veux dire... disait le Ministre de l?intérieur en 68, non Sarko c'est pas les anars, lui c'est la racaille, y'a plus personne sur la balance, y'a plus de tiers monde, plus de tiers provisionnel, de tiercé, de quarté, plus de course au profit, il n'y aura plus de profit pour personne, plus de part de gateau, plus de quart-monde, plus de quatre-quarts, tout ça c'est fait pour vendre des journeaux, y'a plus de révisionnistes, y'a plus rien à réviser, revoir la copie de Dieu un jour ?, y'a plus de pauvres, tout ça c'est une idée, plus de flamnads, plus dewallons, plus de Journalistes, pas de civilisation, jamais eu de civilisation, encore moins de culture, y'a plus d'images, plus que des idées vagues, y'a plus de cinéma, y'a plus de jeunesse, Ma bonne dame, plus demoralité mon bon Monsieur, des gens honnete en politique tout le monde sait bien que ca ne se peut pas, ils doivent tous y mettre les doigts dans les pots de confiture, la politique, pourtant, c'est une armoire bien fermée, beaucoup de pots, peu de confiture, y'a plus de Celine, plus de Claudel, c'est tant mieux au fond, y'a plus de pape, plus de pépé, plus de sandales ailées, y'a plus d'Ulysse, y'a plus d'hélice aux bateaux, y'a plus de cimetière, la tombe est pleine hoc monumentum heredes non sequitur, après un dossier sur la délinquance très racolleur y'a des pages qui s'intitulent les choses de la vie dans le Nouvel observateur, on y parle de fard à paupière et de smoking, je voudrais bien qu'ils aillent faire de nouvelles observations au fond de mon cul, ils y verraient peut-etre les choses de la vie, y'a des affaires à remettre, des affaires courantes, des affaires classées, des affaires irrésolues, y'a des petites affaires, de grandes affaires, des affaires personnelles et puis des affaires judiciares, y'a des semblants de soleil, y'a des heures à rever devant sa télévision à la vie des autres, et entre le temps qu'on passe à regarder la télé et celui qu'on passe à espérer entrer dedans, y'a plus le temps de vivre, y'a plus de bordel, y'a plus d'élégance, y'a plus que du glamour et du charme, y'a plus de non, y'a plus de refus que guiderait la raison, y'a plus de constitution qu'il faille rejeter, y'a plus de dogme digne de ce nom, y'a plus de pétrole dans la mer du nord, y'a plus de poissons, y'a partout la prolifération des méduses, y'a partout des femmes sans sexe qui se prennent pour des hommes sans sensualité, y'a plus de troisième sexe, y'a plus de deuxième vie, y'a plus de parallèle, plus de tangeante, plus de dissidence, plus de dissensus, plus de probité... et les palmes mortes se ramassent à la pelle.
Quant aux souvenirs et aux regrets...

Écrit par : Lucas Violin | 09/06/2006

Lucas! quel honneur! je voudrais bien qu'ils aillent faire de nouvelles observations au fond de mon cul oui, oui, mon cher, les hémorroides cela arrive même aux plus beaux! (Dis, Le Seuil n'a pas accepté ton manuscrit?) On sent battre les ailes de la révolte!
Prolétaires de tous les pays...


Écrit par : jo Majeur en Si | 09/06/2006

Pas de manuscrit Tout dans la tete, rien dans les [livres de] poche !

Écrit par : Lucas Violin | 09/06/2006

Le Guatemala a encore plus de chance... trois fois!!!
mais pour l'instant (et comme d'habitude) Belgium zero point!

Écrit par : Nola Jones | 10/06/2006

Les commentaires sont fermés.