16/06/2006

répétition

"Depuis quelque cent ans, la bourgeoisie capitaliste occidentale tient boutique à l'enseigne de la 'liberté'; et il semble que le plus clair de ses ressources spirituelles se soit épuisé à laver cette allégente enseigne de la boue intellectuelle et morale qui n'a cessé de l'atteindre."

René MACRITTE (La poésie transfigurée)

 

Vegetationes

 

            A las tierras sin nombres y sin números

            Bajaba el viento desde otros dominios,

            Traia la lluvia hilos celestes,

            Y el dios de los altares impregandos

            Devolvia las flores et las vidas.

 

            En la fertilida crecia el tiempo.

 

Pablo NERUDA (Canto General)

09:58 Écrit par joE | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je suis pas peu fière de te dire que Neruda, je le connais.....
J'ai dans mes petits tiroirs secrets l'un de ses plus beaux poèmes....

Écrit par : Le P'tit Caillou | 16/06/2006

Et un bon we A+

Écrit par : Charles | 16/06/2006

Les commentaires sont fermés.