18/08/2006

ze vois DOUBLE? Le MR frappe fort!

dites-moi... ze ne sais plus.... y-a-til deux fois la même photo sur mon blog??? Moi, de la pub pour MC SOLAR cet enfoiré de richard plein aus as? Non, Misissié. Muè je lis des brochures instruantes. Comme celle du MR local (ixellois).. Comme je ne dors plus j'ai le temps de lire....

Mme Raquel Leal s'engage pour un enseignement BILINGUE... Mince!!! Deux profs à la fois??? Et le Budget? Didier ne t'as pas refilé le concept ? Enfin, sorry Raquel, deux profs : un flament un wallon, pour le cour de physique? Les formules alchimiques sont toutes pareilles... en linkala ou en swilli...

Ouf, où va-t-on? Vers un Bologne bis-xellois?

 

16:42 Écrit par joE dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ixelles, raquel, mr |  Facebook |

Commentaires

mon programme Bonjour,
Quelle surprise de constater que vous avez lu mon programme mais c'est dommage que vous n'ayez pas été plus loin dans votre raisonnement...
C'est facile de critiquer. Par contre c'est plus difficile de s'engager pour les valeurs auxquelles on croit et de prendre sur soi, sur son temps...
Même si ce n'est qu'une goutte dans l'océan, au moins j'aurais agi!.

Concernant la question qui nous amène ici, je tenais à vous dire que l'un des problèmes qui me préoccuppent le plus est le manque de formation des jeunes. A bruxelles nous devons encore rajouter le problème des langues. Compétence régionale oblige, je ne peux pas agir sur l'emploi mais je peux avoir un rôle dans la phase qui précède: l'enseignement. Il faut donner aux jeunes plus de chance de trouver un travail qui leur convienne et à Bruxelles, cela passe aussi par les langues. Et la seule manière d'apprendre une (ou plusieurs) langue(s) c'est de les pratiquer régulièrement dès le plus jeune âge. Dès lors promouvoir les classes d'immersion au sein des écoles du réseau communal (puisque cela existe déjà dans certaines écoles catholiques de la commune) est la meilleure solution .
Et contrairement à ce que vous pensez cette solution n'est pas plus coûteuse que ça ne l'est aujourd'hui car il n'y a qu'un seul enseignant par classe avec une rotation en fonction des matières enseignées.
Finalement, je pense que c'est aussi l'occasion de donner la même chance à tous le monde en proposant cette formule au sein même du réseau communal.

J'ose espérer que ce commentaire est du au fait que vous dormez mal pour l'instant. Dans le cas contraire, ce serait bien dommage!

Bonne réflexion sur votre choix pour le 8 octobre

Raquel Leal - 26ème candidate sur la liste MR à Ixelles

Écrit par : Raquel Leal | 01/09/2006

RECALEE Il va etre beau Madame Leal, l'enseignement que vous prônez avec des fautes d'orthographe dans votre réponse si bien argumentée:
donner aux jeunes plus de CHANCES. ( avec un s s'il yen a plus !) et donner la même chance à Tout ( avec un t ! ) le monde .

L'idée est bonne la forme l'est moins.... RECALEE !

Alain Un enseignant du primaire...

Écrit par : alain | 01/09/2006

Les commentaires sont fermés.