01/09/2006

 

PENIS DE TABLE

 

Je refuse de me plier à vos exigences moutardes et androgynes, parce qu’il faut des couilles pour cribler de balles un citoyen lambda. En cette circonstance je ne peux que vous dire ceci :

 

« Et vous lui obéirez, comme chacun. Vous reviendrez dans la ronde , sans vous soucier du péril, ou plutôt : pour braver le péril. Vous affronterez le danger les yeux ouverts. Quatre ans de trêve, c’est beaucoup, c’est trop. Il est temps de revoir la lumière du jour, il est temps d’approcher le feu qui vous hante, il est temps de ne plus penser…. Encore une hésitation, même furtive, et le mécanisme se remettra en marche : vous ne saurez plus ce que vous voulez, ni qui vous êtes, ni qui vous aller devenir. Changer d’existence… Le mot est joli. »

 

et encore

 

« L’armoire ouverte répand une odeur résineuse. Le bois en est vieux pourtant. Mais peut-être est-ce une odeur imaginaire ? Peut-être tout est-il imaginaire… »

 

(Irène STECYK dans « une petite femme aux yeux bleus » Prix Rossel en 1972  et sans aucune hésitation l’Auteur le plus illustre des lettres belges avec Marie GEVERS et Conrad DETREZ. Mais, les connaissez vous ?)

 

Que dire encore après ça ? Que l’Amour se dés verses en rimes récurrentes ?

Ni larmes ni commentaires.

 

***

 

« Moi qui, ces derniers temps, avais dû me mettre en condition pour éprouver les choses les plus élémentaires, j’étais à présent bombardée de perceptions qui me bouleversaient au plus haut degré et ce sans aucun effort. »

(Amélie NOTHOMB in « Journal d’hirondelle »)

 

Mais de grâce n’oubliez pas :

 

« Il pleuvait. Le convoi a quitté la gare, a traversé la banlieue nord et noire de la ville, a longé des vergers, des champs de blé aux épis grisâtres et aux tiges à demi couchées par les orages, pourrissant sur pied. Le train a filé entre d’interminables plantations de betteraves dont, par contre, l’abondance des chutes d’eau avaient précocement fait croître les feuilles, vigoureuses et larges comme de la rhubarbe. Le train est arrivé en gare deLouvain. J’ai retrouvé la tour de l’université et j’ai distingué, parmi d’autres flèches, celle du séminaire où était vers moi Rodrigo. … A travers les vitres du compartiment, entre le ruissellement des goûtes, je regardais ces maisons, ces rues qu’autrefois on dépavait avec tant de rage et que depuis lors, me sembla-t-il, l’autorité du lieu avait fait asphalter. Les wagons ont franchi la Dle, toujours aussi crasseuse et roulant les mêmes détritus, les mêmes eaux provenant des égouts, des urinoirs et des chiottes de tous ces couvents, scolastiques, internats, transformés à l’époque en champs de batailles linguistiques et liturgiques, cette Dyle étroite où avaient baigné, entre des roseaux et des chats noyés, entre des déchets de toutes sortes, tant de canonistes wallons et de théologiens flamands. »

(Conrad DETREZ in l’Herbre à brûler » )

 

 

16/08/2006

LES MARDIS CLANDESTINS…   z’M !

Bonsoir Citoyens ! Bonjour Camarades,

Le Bar des Clandestins est en vacances, mais, mai Mai (Paris mais)

Mais, c’est reparti pour les Mardis Clandestins… 

Prochain Mardi Clandestin :       Ce mardi (oui…) 48 août 2006 à 32h21

Et d’après les prévisions, mardi c’est soleil aux Açores et 27° en Ixellie!!!

 Adresse du jour : 35214 Rue de la Victoire à  Ixelles Citoyenne  – sonner  « REBIRTH » ( à deux pas de la Gare du midi ) Le lieu est magnifique… et la serveuse aux tomates !

Et belle, B’elle kom ma tente…

« Les Mardis Clandestins » sont des soirées pruNiques et spOntanées qui ont lieu chez l'habitant-citoyen, c’est-à-dire, que Nous (les Androides Bowie) arrivons avec un matériel très léger (des gants en caoutchouc, du dreft, de la graisse végé et des éponges) chez un hôte se préposant d'accueillir une cinquantaine de personnes (trop c’est pas bien) et que nous y organisons un concert zacustique (du calcul avec de la soude caustique) , une performance jamais égalée ou encore une projection psycanaliptique de Freud sur les dos courbés de Lacan et d’Henry Levy. L’ambiance « lounge » est ensuite assurée par un dj (dépravé jeune). Un petit Bar (on ne mange pas de la viande, nous, seulement des bars et des filets de perche du Nile) est installé pour l’occasion, il est inutile d’emporter vos boissons LA(nubis veille à la distillerie). Comme au FLORIS BAR impasse de la Fidélité dans le CENTRE ville de bruxelles mille (oui c’est loin, il n’y a pas de parking sauf si tu rules en vélo, ah ya Smets oblige)

… ne le ratez pas (le Floris, pas Pascale), c’est à Boire et à Péter des Rhums de QB à 8 heureux la chope. En Face, les péteux de la Mort Subite s’en foutent les tympans en l’ère avec des groupes konbustibles.

 

Afin de défrayer nos artistes (ne vous effrayez pas), nous ne demandons à l’entrée qu’une petite participation aux verts de 300 € par personne et pas des ristournes pour les Cartes HD svp ! Les chômeurs et autres sans papiers rouges non plus n’ont pas de défrayement ambulatoire. Shit ! Payez, sinon rien.

 

Ces soirées sont privées (donc, tu as compris ! si t’as pas de pote, pas de proot !) et, l’espace étant insuffisant pour accueillir tout CE petit monde, il est vivement recommandé de réserver vos places debout (les places accises de Liège payent le double soit 600 euros cashère et pas chère !), et ce uniquement par bégophone en laissant un présage (ze vous prévente : pas de blagues sur Franco ! ze supporte pas ces blagues là !) avec votre nom, prénom, numéro de la sécourité soziale, carte d’identiteit, carte SIS, gsm et mms et le nombre de lits que vous désirez réserver, au numéro suivant : 09R-58327419659334 ( entre 0h00 et 09h00, d’avancer merci JC ).

 

Si vous tombez sur UN message du grand chef indien ( oui, c’est bien le bon numéro, ne soyez pas surprise ! ), laissez vos coordonnées discrètement : vous zerez automatiquement invitées à vous joints à nous ( votre nom de jeune fille sera repris sur une liste à part et  l’entrée le jour de la soirée est gratuite… voilà ! ).

 

Dès que la jauge sera atteinte, un message le signalera sur le répondeur et il est dès lors inutile de vous préserver, nous ne pourrons plus accepter personne NESSUNO capisco ?…pour ne pas effrayer notre hôte.

 

Il y a environ 60 places cette fois, un peu plus si le temps est au beau fixe (terrasse sur les péquenauds de la garçonnière).

Il y a déjà 16 préservations. Le seul hic c’est que c’é tous des mecs… beaux mais des musclés. Alors les filles préssez-vous, sinon ils s’enfiltreront touceuls.

 

Venez nombreuses , mais surtout, venez curieusex…

Nous cherchons encore deux bénévoles idiotes pour nous aider à tenir les cintrées.

Les sorties c’est le job des videurs qui s’en occupent. Avis aux amat(ric)eurs.

Au programme ce 48 août 2006 à 32h21 : r-a-s le groupie de slaches

Plus d’Infos sur le site : http://moonblues.skynetblogs.be

«  NON MERCI » (voyons voir….) une campagne de P Des Marais qui s’en va et pleure déjà des Rivières de Fouilles… non, non, pas à MarciNelle, au Kongo, oui tu as bien lu, ô Kon Go…. Non, mais. Et Yambé ? Et Dominik Simonet tu en as parlé ? C’ets elle le Ministre !!!

 

UNE BOUGIE POUR LES PETS…

L’azote liquide enflamme les intestins noueux de la moitié sudeste d’Ixellie. Kadja Ninja partie il ne reste plus que la grande AXELLE (red) la copine de Renard le Renôd…. Les bobos… ça va fère un malheur comme le coup de boules de Cauet.

 

Monsieur Bernard-HENRI LéVY parti lui à NY écrit ceci :

« J’ai trové, au fil de mon enquête : …

2. des progresssistes assez spéciaux don’t l’unique souci semblait être de persuader le visiteur et donc, j’imagine, l’électeur,  qu’ils n’ont de leçons de patriotisme, de religion, de morale,  à recevoir de personne et, en tout cas,  aps de leurs adversaires « l’ Amérique profonde c’est nous ! » m’a dit, en substance, John Podesta, ancien sécretaire général de la Maison Blanche et patron, maintenant, du Center for Américan Progress… »  (in American Vertigo » page 332 chez Grasset)

Ik ga sleep with u My Dear P. (de PapaWemba, de PutainDejeune, de Pastrop, de TropVeel, de Patzouli et Patzoula, Pango !) ZE t’èM… faudra-t-il un jour l’écrire en toutes lettres IXELLES CITOYEN ! Zé t’aime ?

 

 

LIGNES ET PLEURS : rivières de canne à sucre

 

Dommage. La ligne a été coupée. Comme il y a longtemps l’antenne de la Deux qui a coupé le bec à Kalice-Gheude et Cia. Mangerm2 de mes deux, aussi croulant que Tango et Charlie de Gouttés. Enfoiré de socialo-creusant de tombes palaciennes. L’Histoire te jugera avec Fidelito tambièn. Tout ça pour FRANCO mambo !!! Caralho… Putain de GranCon. Et avec za, ALMODOVAZAR qui pleure, putain d’enfoiré.

 

Pleurer koi ? Pleurer, toujours pleurer, des rivières qui chantait la bonnasse de métisse que j’@dore…  (écris-moi une photo de toi ma belle).

MOI, ze coup de boule ma mère noelle et ton père Franco de fasciste enculé. Et l’arène tant kon y est. Les babouins sont morts de rage, muè ze suis mort de peur…

Merdeux de vieux con d’almodovar chieur de putain de merde avec tes 900,000 morts dans les champs et toi tu vois des fantÔmes dans les saints de Pénélopes… Ô dieux (quels bôs talents) . Saloperie d’affront. Lave tes mains, gamin ! LAVE TES PâTES… réveille-toi España. Lève-toi con Sevilla, con Cadiz et Compostelle. Galice-toi, Catalugne-toi, salope-toi hermana de mierda !. Mambo… Tango !.... La mémoire, d’accord, mais de mort lente….

 

Look for the @-klass of Zé Manel… Allways speaking english. Like Blaireau. So, what is the problem Mister Spain ? There is NO problem, only opportunities….

As said The Bible. Mister Bible, the PM fucked Father…. Jesus Christ ! Great… indeed… Guarda que bella, mama mia….

 

En si bémol… crescendo, andante…. Viva ZAPATA !

 

Ze t’M toujours ! Que voulez vous…

Et puis il faut savoir aimer, aimer tant kon est vivant parce une fois morts on est morts de tout amour terrestre. Fini.
Celui l’amour du ciel, dieu merci, ze m’en passe. Garde-le pour toi espèce de singe… R-A-S le B-O-L (zizou)

 

Ok ok, ze suis trèeeees gentil. Moi pas nervé, non Misssié, pas dutroux. Seulement les petits trous, les petits trous toujours les petits trous, les trous du cul, les trous de merde….  Suis le poinçonneur de Lilas…

 

RTBF een,  an 2456 : « nous fêtons demain le 245ème anniversaire de l’affère du Troux, un grand évènement ki marka la Vie de Laurence Bibelot.

Sa chatte, morte en 2006 d’une mort foudroyéee a klamessé sans lésser d’hèritage postrume. Laurence, elle s’en fout puisqu’elle a toujours martirisée cette pôvre beêtte.

Du coup, Léon Defossot himself et son é-kipe de La rétébé UNE a envoyé sur le Troux de Laurence pour quetter sa Chatte grise. De djo… Les fouilles très approfondies n’ont rien donné.  MARKA, lui non plus, ki ne comprend rien de rien et s’en fou complètamente, occupé à sa musik regarde passer la Gitane.

 

Seul, Moi Rom, moi Gitanes. Moi GainsBourre moi, GainsBarre complètement Charlotte. Lolotte.

 

Voyez, la Langue, cette Langue de Voltaire, de Proust et de Bô De L’ère, Balzac Flô Bert Ancieux et Ruddy Demotte et encore d’ôtres merdeux de l’ Aca françouillaise, eux ils sont tous cadavéré et ils s’en foutent like Amélie (Poulain) et Jacqueline (Artemennen) ainsi que Thomas (Grundig) et Eric (ManelScwartzKoopes)….

Ceux-là mêmes qui vous emballent les nuits et vous titillent les oreilles de leurs sornettes aigues comme des fugues de Bach ou des zonates de Brahms (ah on y revient toujours à Brahms, non non rien à voir avec le Dalai Brahama….) ceux-la ne vous ennuient pas avec des histoires à bander dehors par pluie et foies de canard des étangs ixellois. Même les oies sauvages n’en veulent plus. De bander mon corps s’est cadavéré.

 

Z’ème la zizique, la bonne. Gluck, Dvorzack, Smetana, RakelMandivof, ShakesPierlée chérie, Pas celle de Zidane avec son COUP DE BOULE, demain, c’est promis,  je vous donnerai en direct les Vraies paroles de cette parodie de Monsieur Cauet et de ses Boys… Promis juré. C’est un scoupe volant.

Trézéeguet C’est raté !!!! Zé Zee ze… olé !!!

 

K’est ki est + bô kun nouveau née ?… Un citron vert !!! 

Muè ze mange la bouze de vache…. C’ést bon , c’é frais, c’é ECOLOGIQUE. La merde de Vache, zadore les Vaches, regardez mes photos de vaches toutes fraiches et apétissantes (en cote à l’os saignant) sur http://moonblues.skynetblogs.be génial non ? faites-le savoir…

Ensuite allez vous faire un peu de conversas avec mes poèmes de ma Putain de Vie… http://putavida.skynetblogs.be et si vous zètes NOIR de cœur (kome moi, come moi, come me chantait GoldMan) allez zieuter MUKANDA c’é une plateforme pour le grand projet de Dominique SIMONET, elle, seule, connaît mon problème. Elle, elle fait les choooses bien, sans arènas de Toros OLE, OLE, mambo !!!  Pommade à destination du Ministrère.

Yambi !!!… Oyé Joseph, Oyé Olive !!!! (noire pas verte du TOUT !!!!)

 

Nous sommes les zenfants de rien, ceux sortis du caniv’AUT… UCMLB, PTB, PCB, PAP, CAC, PROOTML, LIBE, APL, MAGNUM, REUTER, que dis-je, tous ces comités lycéens, tous ces comités de quartier, (nord, gray, roodebbeerk, même Ukkle twee)  il y avait dans les années 70 (que vous n’avez pas connu) tant de ML qu’on croyait le monde TERMINE cadavéré, accompli par l’Art Magique des Musiciens de la Politk, la Mao-Politik.

 

  Mais, Mai, LA Veuve Noire surveillait, la salope ! Toute de Noir vêtue dans son Palais de Glace (voir Versace) voilà qu’elle envoyait ses sbires interdire l’antenne de brutélé. Les Kalices et les Gelde’rhodes n’avaient k’aller pointer comme les ôtres.

Attaker FRANCO, le best, the One, le petit vieux croupion qui a merdé plus que moi et foutu l’Espagne cousine (non, non, pas sœur pour un sou !!!!…) dans un merdier éternel…
Ils sont devenus tous des sado-chrétins incapables de movida mes cousines germains… ni Barcelones, ni Burgos, ni Salamancas…. Only Lisbon, blanche et légère comme Pessoa et nessuno. Bô ? Ze suis d’origine hébraique, sultan, calife, et par-dessous tout Roi, de Toi Amore Mio, Bellissima, querida mia, Patchoulie et Patchoula, Zion et Fransillon.

Comment ne peux-tu voir cela ? La Rène te téléphone chaque jour te dire ke ze suis fou ? De Toi ? La Rène, veille sur son Ixellie, lèsse la elle en a assez… Seul Philippon, (van de rétébé) lui, le pôvre qui doit porter Bôdô et Al Jarreau… Paula et Astérix de Luxembourg…. Z’ème Phiphi. Depuis qu’il est parti à Marseille il ne connaît plus ces putes d’Ixelles… Za va passer. Comme La Manche. Et avec la Chatte de Laurence ils zont le père et la mère de la ZYgot’Ixellie… la nouvelle entitée zitoyenne

(voir http://ixelles-citoyen.be)

 

COUP DE BOULE ONE : opus 65789 de BOZAR

 

-         Willy ?

-         M’enfin, Martiminique, tu as vu l’heure ?

-         Sorry, c’est urgent…

-         Qu’y a-t-il ?

-         Rien….

-         M’enfin, tu me réfeilles à 4 heures du mat pour me dire qu’il n’y a rien ????

-         Justement, c’est parce qu’il n’y a rien de notre coté que je t’appelle…

-         Comment rien ?....

-         Bof, à part Nathalia qui se promène dans les comerzes du bas Ixelles…

-         Attention, Niki, ne radote pas sur Natta, elle est une fille intelligente. Et cravatée… n’oublie pas !

-         Z’ai rien dis… zi tu continue à me kritiker ze zange de liste, ze m’en vais zé ECOLO….

-         Eco koi ? za va pas le tête ?

-         Zustement, Il n’y a plus que des phares allumés, ils veulent tous changer dans ta commune…

-         Calmos, Nikkitette. Il est 4 h du mat ze suis en Espagne et tu me POMPES l’ERE.

-         Assez, Willy, ze te dis ze vé passer chez Ecolo…

sonnerie occupée…. De Belgacone assitaence zénith. La Rols Royce de la rapidité AbsorbEssElle… la serviette higiénnike de la phonie mobile. Alwways ultra…

 

 

COUP DE BOULE TWEE : ELECTIONS ABYSSALES A IXELLES tome 8

 

-         Allo Yvettinho ?

-         Oui ANNiSETE pourquoi tu me réveilles ?

-         T’as vu le schéma ?

-         De koi tu parles ? C’est Lyne ki t’en Bête ?

-         Laisse dormir Lyne…

-         Alors….

-         Les citoyens…

-         Koi les citoyens ?

-         Ils sont partouze…

-         Tu délires ! JP et ses boys ? Il fé pas le poids malgré ses 99 kilos de bête de somme…

-         Yvelinho pleasse…. Arrête ! Ze le konnais… il va nous battre en OMlette…

-         T’as toujours peur Annisette Morrisette. Verget… Verget, Zizou est là, non ?

-         Zizou ? t’as fini ? z’ème pas Zizou.

-         Un coup de Boule ?

-         Nooon, ze l’ème pas cé tout. Il veut ma plaze.

-         Kalmos, ma Dame. On est premiers… non ?

-         Noooonnn on ne sera plus premiers….

-         Putain, tu délires ?

-         Nooon, z’ai vu la voyante à la foire du Midi. Elle m’a zuré sur la tête de mon turban que z’allais pas gagner à côse du zee…

-         C’est koi le zee ??

-         La Mère ! Zee tu vois, la mère… in het zwarte vlaams…

-         Pot verdomme, z’oubliais mon flemish….

-         Ya well, denk denk denk

-         Ik dent niet. Ik zé Line on the ground0 (ground zéro pour les inKultes)!!!

-         Au bout de la nuit tu ne trouveras qu’un chat…

-         La chatte de Laurence ?

-         Zustem’ent. Laurent… c’est ça, occupe-toi des chattes, moi ze change de liste !!!!

 

 

COUP DE BOULE DRIE : AUDITIONS KOLOSSALES tome 18

 

-         JuliA Roberts ?

-         Comment…  voyons Séville Focault… à cette heure ?

-         Ecoute z’ai pas le temps… Les affiches, tu vois, mqqefqc

-         De koi tu parles ?

-         Laisse béton, ze te dis ze flippe…

-         Arrête!!! Mé voyons.... arrête !!! il est 4 heures du mat !!!

-         Zustement, quatre heures, Ixelles s’éveille…

-         Il n’y a pas de travestis à Ixelles… voyons !

-         Non, hélàs… mais les éboueurs ramassent les tracts à la pelle…

-         Voyons La Meuf, kame toi

-         Kametoi kametoi moi pas aimer JJgoldman

-         T’ème koi ?

-         METALIKA et Thon Yorks… Radio Head, SavonNettes

-         What ?

-         Ground zero, le coup de google, la mère d’aldo… mon var.

-         Mon divar ?

-         Noooon, BOLIVAR ! Castro, Guevara… révolution !

-         Shit camarade, arrête tu veux ?  que veux-tu en clair ?

-         De l’ère be… de l’air Pur.

-         Maintenant ?

-         Ouuuuééééé Du Libanais !!!

-         Bon, on se kame. On se came, sorry tu me broubles… Le libanais c’est NikkiTa. Moi, ze belge sur toute la ligne.

-         Ze m’en fous. Ze vais zanger…

-         Changer? Encore? Pas trois fois….

-         Oué!!

-         Bon, calme-toi la meuf. D’as Bord Pé-éss ensuite é-ko-lô l’eau à l’ô allo ? t’es toujours là ?

-         Oué !

-         Voyons, où veux-tu aller ?

-         Chez JP….

-         Wat zegt u ???

-         JP

-         Star Ac ? Dis t’as encore fumé ?

-         Ze suis en Andalousie…

-         D’accord , la jalousie…

-         ANDA_LOUISIE renta – Renta a CAR !!!

-         Dis- ze raccroche…

-         Ouè c’est ça, raccroche, moi aussi….

 

 

COUP DE BOULE VIER : AUDITIONS MUNICIPALES tome 242

 

-         accuséz levés vous tous !

-         oui mon komandantur

-         vous êtes accusez de félation et outrages ô bonnes soeurs !

-         moi pas konnais…

-         Ta gueule ! Traducteur… traduisez !

-         Ia varnovicht ki beuglef tavorich kapute niente… kuoupere kloué

-         Muà ?

-         Ya tuà

-         Il reconnaît ses fautes Monsieur le Chef Maître…

-         C’est bon, TRANCHEZ-LUI LA TETE

-         Monsieur, ce n’est pas un lapin, ni Lewis Carroll… Alice…

-         TRANCHEZ-LUI LA TETE j’ai dit, Exécution !!!

-         Ze peux pas, c’est illégal

-         Toi Zappart La Loi ze connais. Ze téléphone à Lêau Rette

-         Nooon, d’accord ze lui tranche la tête mé pas de Lôrette…

-         Isabellotte ?

-         Grâce Majesté, grâce….

-         Eve Lyne ?

-         Grrrrrr …. Au zecours !!!

-         Charles ? Philippe ? Léo ?

-         Léo ????

-         Tindemans voyons…

-         Niet CVP

-         VB ?

-         Aub ik ben sérious…. Ik love niet the zale raziste !

-         Zo wat ?

-         Groen. Zeeland… Moulen…

-         Nix zeeland…

-         Alors coupe moi la tête.

-         Wat ?

-         C’est ça vieux, coupe moi la tête z’en ai marre de tes zingeries de tes raboitiseries, de tes gâteries citron arc-en-ciel. Ze voit ROUGE ze vote ROUGE… Comme il n’y a pas de Liste Rouge (même pas PS) ze vote la mère bleue. Bientôt Noel!!!!

-         Pas Noel Mamère... Voyons Dominique alors…

-         Non, zeme pas Voynet.

-         Fabien…. stp

-         Barthèz ?

-         Nooonnnn L’ôrent… (Vabius !)

-         LAURENT, ENCORE LUI, Avec la Chatte de Laurence ?

-         Que veux tu… Tout le monde en parle de la chatte de Laurence. C’est une mode ça va passer…

-         Dur à avaler…

-         Laurence ?  Ouèèè, ze sais. Après ce sera le Tour de Ma T….

-         STOP ! là tu dépasses les bornes…

-         Quels Bornes ? Pour ton info il y en a 12 à XL… Que même Brutélé se gratte le crâne (et oui ils en on un)

-         A l’abornage !!!! disait Coppens….

-         Bon, la zemène infernale z’ème pas. La UNE très peu pour moi. Il n’y a pas de Corinne, Il n’y a pas de Jazzz avec le Baron…. Moi, ze suis Palais, ou ze ne serai pas.

 

 

SALIVEZ les dauphins !!! Eréctions à XL

 

Ze suis en danger de mort. La Palacio (Patria o Muerte, Il y en a deux de Palacios…) me demande de me t’ère. L’arène se rempli de chagrins noirs, de solitudes angoissées, de vertus moles et flasques. Les araignées sont ainsi, elles tissent des Toiles, elles tissent des Liens, elles foutent des Pleurs en rivières de sang et elles rient, elles rient… à se fendre la barriga (ventre en italien). « Tutti cadavéré ! »

 

Ah Znavour. La Mamma… Ils sont tous là. Et toi quand viendras tu a Flagey les bains ?

J’aime Monsieur.

Aznavour est bien le SEUL, le seul, avec Alain DELON, à porter une cravatte. Salut les copains ! Vous êtes chics. Et je ne blague pas, vous le savez.

 

Chiasserie de Merde, Putasserie de Vie, allez vous r’habbiller bôbôs d’enfoirés d’intellectuels de paillaisson qui proutent les Lois! Ze vous hait, ZE vous hait… je vous hais en toutes lettres, ce n’est pas beau ? Vous aimez être flagélés, vous aimez les cadavres et l’odeur du sang. Alors, de quoi se plaindre ?

 

Je cherchais le plaisir dans les Villes de Lumière ze n’ai trouvé que pleurs et mémoires. Assez ! Levez-vous de vos cendres, l4aAfriQue n’a rien à fère avec des morts vivants et des zombies almodovaRiens qui chiassent leurs fantômes de putain d’enfoirés.

Olé… Viva Zapatero !!! Baila, baila and Renta Car Renta Car…. Sacré Foufie…

La chance est avec KIM (Belle il n’y a qu’Elle).

Kim, Gevaert kim kim Clijsters kim . Ya, google girl Nice. KIM ik ben gek van yo
Tu es la REINE, de l’arène tu es la SEULE à nous faire PLAISIER.

DAnKE KIM darling chérie d’amour…

 

 

Ya, ik merde altijd. Ik merde en français, en portugais, en italien, en grec et en polonais. IK ben gek ? Zegt… spreek U ABN ?

Habla con ella… habla con elles. Habla con tu. Habla con migo….

 

Te quiero Fidelito. FELIZ ANNIVERSARIO vieux. T’es un vrai KroKoDil du Nil du Nylon du Nixon du Double U.  Putain d’Habanero des îles, vieux croulant des cyclones guantanamanos. Tu vas encore fuCker Ce 2W DE SHIT. Double comme quand on boit ton rom.  Tu as dit Gitano ? Cigarro, en el cu… pronto ! me quedo….

 

GainsBarre…. Suis un fumeur …. Maintenant ça suffit…. Arrêeete  Gamin !

Ze vé avoir mon C4 envoyé par mon cousin ZE Manel. Pétain Vaidoso. 4x4 et Vodka. Pourquoi tu m’as oubliè chéri ? Ze t’èmais tant à Conimbrica.  Maintenant tu ne me vois plus, enfermé que tu es à Waterloo, avec le Grand Zerge (d’accord, la classe, mais et mmoiii ???) . Muè, tout petit que ze suis, ze t’ème toujours tu sais. Les bons vieux temps on n’oublie pas quand on est quelqu’un de bien, tu sais ? Et même tout près des dents de la EU ben voyons, tu pourrais me dire « salut, pute, ze te connais bien ». Ze cherche un JOB. De Commissaire Européen aux Cultures Etrangères : AVIS TOTAL.

 

05:34 Écrit par joE dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Lua Nua je t'aimé plus
oui... c'est moi encore

Écrit par : Lua Nua | 19/09/2006

tue toi lua tua minha, nua. et la fatigue?
le vieux se porte bien?
et la momoto? Y mamoto?
persiste...

Écrit par : affreux jojo | 13/10/2006

Les commentaires sont fermés.